Commune‎ > ‎

La chapelle du cimetière

L’emplacement de l’ancien cimetière  , situé à proximité de l’église, ayant été remis en cause le 25 mai 1841 pour cause d’insalubrité  et en application d’un décret du 23 prairial de l’an 12 ( juin 1804) prescrivant que les «  lieux d’inhumation  doivent être transportés à 35-40 mètres de l’enceinte du bourg »,
la Commune a acquis un terrain appartenant à Mr et Mme LOUVEAU, propriétaires du château de la Persillère.
En 1849,Mme GRIMAULT veuve LOUVEAU  « mue par un sentiment de piété » propose de faire construire  à  ses frais dans le cimetière de cette commune, une chapelle avec caveau. Cette chapelle serait et resterait à toujours , la propriété dela commune,  sauf toutefois le caveau qui aurait pour destination de servir de lieu de sépulture aux personnes de la famille de Madame LOUVEAU, à perpétuité , et sur lequel en conséquence, la Commune n’aurait aucun droit.
Les réparations et l’entretien de la chapelle y compris le carrelage du sol sur le caveau seraient à la charge de la commune. La réparation et l’entretien du caveau seul et des murs à la hauteur  du caveau seraient à la charge de Madame LOUVEAU. Cette proposition a été acceptée par décision du conseil municipal en date du l1 février 1849 et officiellement entérinée le 5 août 1849.
Cette chapelle fait donc 5 mètres de longueur  sur 4 mètres de largeur extérieurement.
Elle est d’architecture néo-classique avec des tuffeaux à caractère angevin. Elle a un fronton avec frise.  pilastres aux 4 coins. - 2  très beaux vitraux (dessinés et peints par Mr ECHAPPE de NANTES en 1859) baie 1 : Sancta Franscica et Baie 2 : Sancta Désiderata –   son autel en tuffeau est en très bel état.
La chapelle a été rénovée en Août 1900  ( remplacement de tuffeaux et travaux intérieurs) et vient de l’être en 2001